Anti-financement de terrorisme (CTF) Logiciel | FICO TONBELLER

Surveillance de listes de sanctions et contrôle de personnes pour l'empêchement du financement de terrorisme

Depuis longtemps, la lutte contre le financement du terrorisme n'est plus exclusivement la tâche des autorités de sécurité nationales, de la police et du militaire, mais a assumé une importance croissante dans les processus des banques, assurances et entreprises d'industrie, de commerce et de service.

En raison des législations nationales et internationales (le décret de C.E. 2580/2001 et 881/2002) pour les transactions financières elles sont obligées à comparer les données d'émetteur et de bénéficiaire avec les listes de sanctions lors des transactions de commerce et des transactions financières. Ceci doit empêcher que de l'argent, des valeurs en capital financières ou des ressources économiques soient mis à la disposition des terroristes, des organisations terroristes ou d'autres criminels. Des commerces avec les personnes ou organisations sanctionnées sont punissables et peuvent entraîner des dommages de réputation massifs pour l'entreprise concernée à côté des procédés d'amende et de la poursuite pénale.  Les obligations imposées vont s'accroître avec la présence permanente du terrorisme.

Pour la  lutte contre le financement du terrorisme des solutions informatiques sont exigées qui ne peuvent pas seulement être intégrées de manière simple et sûre dans le processus des transactions financières et effectuent des paiements rapidement et automatiquement après le contrôle, mais contrôlent aussi efficacement les données client et partenaire commercial complètes.